WUGS

WUGS ne fait pas dans la poésie, ne chronique pas la marche du monde, tient les étiquettes en horreur et se fiche pas mal des modes.

WUGS fait de la bass music, puise dans la drum’n’bass, le dub, la trap, la pop ou la house et réunit les corps pour qu’ils exultent, jouissent, hurlent comme des damnés, perdent 400 calories, boivent des litres d’eau, et s’écroulent finalement en sueur.

WUGS fait du WUGS, parce que c’est comme ça.

«WHAT U GONNA SAY B*TCH?», qu’ils diraient.